- PARTENAIRE -

 

 

Sens dessus dessous (Vice-versa en France)

Posté le 29/02/2016

Sens dessus dessous (Vice-Versa) le film qui aide les enfants autistes à travailler les émotions

 

...Le film de Disney Pixar qui aide certains enfants autistes (TSA) à mieux comprendre leurs émotions.

Hier, lors de la 88e cérémonie des Oscars, les membres de l’académie le consacraient comme étant le meilleur film d’animation de l’année 2015. Mais pour certains enfants ayant des besoins particuliers et leurs familles, Sens Dessus Dessous est bien plus qu’un simple film… il est un outil précieux qui leur permet de travailler la compréhension des émotions.

Je me souviens que la première fois que j’ai visionnée la bande-annonce de ce film il y a un peu moins d’un an. J’étais emballée par la possibilité d’apprentissage au niveau émotionnel qu’il offrait. Étant mère de deux enfants autistes, l’apprentissage, la compréhension et la gestion des émotions se révèlent souvent un défi. Un outil de plus est toujours le bienvenu. Et je suis très au fait qu’en autisme, l’utilisation de visuels est l’une des meilleures façons pour favoriser l’apprentissage.

Malheureusement, d’aller au cinéma est toujours un bien gros pari à prendre avec ma fille. Nous avons donc choisi l'option d’attendre la sortie Blu-Ray du film.

 

Un succès sur toute la ligne

Sens dessus dessous (Inside out ou Vice-Versa en France) est rapidement devenu le film d’animation favori de toute la famille. Selon moi, il s’agit certainement de l’un des meilleurs films d’animation des dix dernières années. Il est original, intelligent, divertissant, magnifique visuellement et bien que selon les cinéastes de ce dernier, le but recherché ne fût pas une meilleure compréhension des émotions, il permet tant aux enfants qu’aux parents de réellement comprendre le fonctionnement des émotions et comment elles se répercutent sur notre vie quotidienne et les relations avec autrui.

Ce film est le cadre parfait pour comprendre les émotions de base et les rendre accessibles aux enfants. De plus, l’intrigue principale du film démontre comment deux émotions que tout semble opposer (dans ce cas la joie et la tristesse) peuvent se compléter.

Et ici, je vous réserve la surprise des cinq premières minutes du film où l’on s’émerveille sur la façon dont sont données certaines explications sur de la mémoire à court terme et à long terme, l’imaginaire, la personnalité, le cortex cérébral, la zone d’oubli, etc.

Est-ce que j’ai vu une amélioration des capacités de mes enfants à comprendre leurs propres émotions ?

Dans le cas de mes enfants... tout à fait ! 

Par le biais des divers personnages à la fois colorés, drôles et touchants, ils sont depuis plus en mesure d’identifier leurs émotions et de les généraliser. De plus, avec mon fils Asperger, il a été la porte qui a mené à de magnifiques discussions en lien avec les émotions.

Quelques questions qu’il est possible de poser après le visionnement du film

  • Quel est le personnage (émotion) que tu as préféré dans ce film ?
  • Quand ressens-tu de la colère (ou toute autre émotion) ?
  • Est-ce que tu te souviens d’un moment où tu as ressenti de la colère ?
  • Comment t’es-tu senti à ce moment ?
  • Etc.

 

Un outil supplémentaire, mais...

C’est toujours délicat de parler des émotions avec un enfant. Ce film réussi à rendre la chose légère et amusante.

Mais attention ! Bien que je conseille ce dernier à tout parent qui voudrait donner un outil de plus à leur enfant, cela ne veut pas dire que ce film est une formule magique qui fera en sorte que du jour au lendemain votre enfant saura tout des émotions et n'aura plus à les travailler -  c'est simplement un outil de plus.

La chose la plus importante et à ne pas oublier lorsque vous visionnerez ce film en famille, si ce n'est déjà fait, prenez du bon temps et profitez du moment.

Sur ce... bon visionnement !

 

Aube Labbé, Éditrice et rédactrice en chef
Le site spectredelautisme.com - Un outil complet et gratuit à portée de clic

À propos du film

Dès sa naissance, la petite Riley a été prise en charge. Outre ses parents, cinq entités, logées à l'intérieur de son cerveau, sont aux commandes : Joie, Tristesse, Peur, Dégoût et Colère.

Riley grandit tranquillement alors que Joie s'impose comme la chef. Mais à 11 ans, ses parents doivent déménager de leur tranquille Minnesota, où Riley est devenue férue de hockey, pour San Francisco, où leur nouvelle vie est bien moins idyllique que prévu.

Dans la tête de la fillette, Tristesse commence à se manifester de plus en plus, malgré les efforts de Joie pour que rien ne change. Mais à la suite d'un imprévu, Tristesse et Joie sont propulsées hors du Quartier Général et se perdent dans les dédales de l'esprit de Riley, où elles traversent d'étranges contrées comme le Pays de l'imagination, la Mémoire à long terme ou la Production de Rêves.

Alors qu'elles essaient de retrouver leur chemin, Colère, Dégoût et Peur président aux choix de Riley, de plus en plus abattue par sa réalité.

 

Quelques liens :

 

Pour en apprendre davantage au sujet des émotions chez l'enfant ou l'adulte vivant avec un trouble du spectre de l'autisme (TSA), nous vous invitons à consulter les sections suivantes :

 

Sens dessus dessous (Vice-Versa) le film qui aide les enfants autistes à travailler les émotions

.
Recherche et rédaction :
 Aube Labbé, Éditrice et rédactrice en chef spectredelautisme.com
Dernière mise à jour : 02/02/2017 8:45 PM

Joignez-vous à notre communauté grandissante !