Conseils aux nouveaux parents de l'autisme

Note importante aux parents de l'autisme

Cher parent,

Si vous êtes un nouveau venu dans le monde de l'autisme, vous avez sans doute remarqué qu'il existe de nombreux termes. On entend parler de personnes autistes, d'autisme atypique, de trouble du spectre de l'autisme, de troubles envahissant du développent et de syndrome d'Asperger.

Ces termes peuvent être source de confusion, non seulement parce qu'il y en a beaucoup, mais parce que les médecins, les thérapeutes ainsi que d'autres parents peuvent les utiliser de façon inégale.

Mais, peu importe ce que les médecins, les enseignants et autres spécialistes appellent le trouble du spectre de l'autisme, ce qu'il est important de retenir c'est que votre enfant a des besoins qui lui sont uniques. Aucune étiquette de diagnostic ne peut vous dire exactement quelles seront les problématiques de votre enfant.

Trouvez ce qui est aidant pour votre enfant plutôt que de mettre votre énergie sur comment il faut nommer ce qu'il a. Cela vous sera bien plus utile. Et sachez que vous n'avez pas besoin d'un diagnostic pour commencer à demander de l'aide et travailler sur les particularités de votre enfant.

Il se pourrait qu'à un certain moment, les commentaires de votre entourage ou encore ceux de certains intervenants ou spécialistes en enfance vous fassent douter et que vous ayez l'impression de ne pas être pris au sérieux.

Rappelez-vous que vous êtes dans la meilleure position pour repérer les signes avant-coureurs de l'autisme. Vous connaissez votre enfant mieux que quiconque et vous êtes mieux placé que le pédiatre ou le médecin qui, dans une visite rapide de quinze minutes, pourrait passer à côté de certains comportements.

Oui, ils peuvent être des partenaires précieux, mais ne négligez pas l'importance de vos propres observations et votre expérience. La clé est simplement de vous renseigner sur ce qui est « normal » et ne l'est pas.

 

  • Surveillez le développement de votre enfant. L'autisme peut impliquer une variété de retards dans le développement, donc rester attentif. Bien que des retards dans le développement ne sont pas nécessairement en lien direct avec l'autisme, ils peuvent tout de même indiquer un risque accru. 

  • N'attendez pas « de voir comme ça va aller ». Beaucoup de parents se disent ou se font dire qu'il ne faut pas s'inquiéter. D'attendre de voir comment les choses évolueront. Mais l'attente est la pire chose à faire. Vous risquez de perdre un temps précieux à un âge ou votre enfant à de meilleures chances d'amélioration de sa condition que ce soit  en autisme ou pour toute autre problématique développementale.

  • Faites confiance à votre instinct. Dans un monde idéal, le médecin de votre enfant prendra vos préoccupations très au sérieux et effectuera une évaluation approfondie afin de déceler l'autisme ou tout autre retard de développement. Mais malheureusement parfois il arrive que des médecins même bien intentionnés passent à côté de certaines choses ou les sous-estime. Écoutez votre instinct! S'il vous dit que quelque chose cloche et soyez persistant. Demander un rendez-vous de suivi avec le médecin afin de voir comment les choses auront évolué, demandez un deuxième avis ou encore demandez à être référé à un spécialiste du développement de l'enfant.

  • Passez à l'action si vous êtes concernés. Chaque enfant se développe à un rythme très différent et vous n'avez pas besoin de paniquer si le vôtre a un peu de retard pour parler ou pour marcher. Il y a un large éventail dans ce qui est considéré comme un développement « normal ». Mais si votre enfant ne respecte pas les étapes prescrites pour son âge, ou si vous soupçonnez un problème, n'attendez pas et faites part immédiatement de vos préoccupations au médecin ou pédiatre de votre enfant.


Recherche et rédaction
 : 
Aube Labbé
Dernière mise à jour : 08
/03/2017 12:03 PM

 

 

MERCI À NOS PARTENAIRES MAJEURS !  :