L'ergothérapie au service des enfants et adultes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA)

L'ergothérapie au service des enfants et adultes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA) - Josiane Caron Santha

L'ergothérapie au service des enfants et adultes vivant avec un trouble du spectre de l’autisme (TSA)L'ergothérapie est une profession du domaine de la santé qui s'intéresse au fonctionnement de la personne, enfant ou adulte. Lorsqu'une personne éprouve des difficultés à participer avec succès dans ses activités de la vie quotidienne:

  • Alimentation
  • Apprentissages
  • Attention et concentration
  • Autonomie (habillage, hygiène, utilisation de la toilette, routines)
  • Comportements
  • Déplacements et sports
  • Manipulation d'outils (crayon, ciseaux, ustensiles)
  • Réactions aux stimuli sensoriels
  • Reconnaissance et gestion des émotions
  • Sommeil
  • Socialisation
  • Jeux

...une évaluation et un suivi en ergothérapie, si pertinent, pourraient être bénéfiques.

Comment travaille l'ergothérapeute?

En ergothérapie, une personne, enfant ou adulte, vivant avec un trouble du spectre de l'autisme (TSA), pourra développer ses capacités plus faibles, par exemple, sa motricité fine, son attention, ses réactions sensorielles, la gestion de ses émotions ou la qualité de ses interactions sociales.  Ainsi, l'ergothérapeute aide la personne à consolider différents aspects de son développement.

Lors de ses séances, il sera possible pour la personne d'apprendre certaines astuces qui pourront l'aider à fonctionner dans sa vie de tous les jours, avec son profil actuel. Par exemple, elle pourra apprendre une méthode afin de se souvenir comment bien placer ses doigts pour tenir des ciseaux, pour limiter son anxiété lorsqu'elle va dans des endroits nouveaux ou lorsque vient le temps de la socialisation.

Comme parent, l'ergothérapeute pourra vous aider à mieux comprendre la façon dont votre enfant traite l'information. Il pourra vous montrer comment vous pouvez adapter votre approche, les activités et l'environnement, pour augmenter son sentiment de sécurité, sa disponibilité, le contrôle de son corps et de son niveau d'activité et sa participation.

Il est important de souligner que les apprentissages sont toujours réalisés dans un contexte ludique créé spécifiquement pour l'enfant et ses intérêts. C'est dans un climat de complicité que celui-ci, vous et l'ergothérapeute collaborerez durant les séances pour rendre chacun d'elle agréable et bénéfique.

 

Crédit photo : Josiane Caron Santha - ergothérapeuteCrédit photo : Josiane Caron Santha - ergothérapeute

Par exemple (voir l'image ci-contre),

Simon adore les dinosaures et lors de son plan d'intervention, les objectifs de développer son équilibre et de réduire l'impulsivité dans ses mouvements ont été retenus. Lors d'une séance, son ergothérapeute pourrait créer un parcours de pierres en plastique et de rouleaux de mousse. Elle expliquerait à Simon que les pierres en plastique représentent des œufs de dinosaures qu'il faut traverser. Son objectif sera d'inciter Simon à se déplacer en prenant le temps de déposer doucement son pied sur chaque œuf afin de ne pas le briser et surtout, de ne pas réveiller la maman et le papa dinosaures (les rouleaux) par-dessus laquelle il devra passer sans les toucher.

 

 

 

Autres exemples d'interventions en ergothérapie:

 

  • Eli apprend à reconnaître ses différents états (relaxé vs concentré vs excité) en les comparant à différents véhicules (voilier, vélo, voiture de course)

  • Lola s'amuse à chercher des animaux dans une pâte résistante, afin développer la force dans ses mains pour l'aider à mieux tenir le crayon. Elle joue également au professeur et se s'exerce, avec ses élèves fictifs, à reconnaître les règles d'une belle écriture.

  • L'ergothérapeute de France enseigne à ses parents comment stimuler son corps avec une brosse spéciale afin d'aider France à être moins sensible aux textures.

  • Marie-Ève, 2 ans, est peu disposée à apprendre par imitation. L'ergothérapeute stimule différents apprentissages en mettant à sa disposition du matériel selon ses intérêts (chiffres et lettres).

  • Alexis est très sélectif dans son alimentation. Son ergothérapeute pratique avec lui à faire des liens, sur une base sensorielle, entre les aliments qui se ressemblent.

  • Max tend à ignorer ou confondre les sensations dans son corps (ex. appétit vs anxiété). Il travaille avec l'ergothérapeute à décoder et à répondre adéquatement aux différentes sensations de son corps avec des dessins.

  • En ergothérapie, Suki apprend une routine de respirations profondes et de contractions musculaires qu'elle peut faire dans la classe quand elle se sent anxieuse.

  • Nathan explore différentes stratégies sensorielles (ex. prendre une pause pour faire des mouvements, sucer des raisins congelés) et équipements (peluche lestée, coquilles, objets à manipuler), pour améliorer sa concentration durant sa période de devoirs.

  • Elsa analyse des images, des vidéos et fait des jeux de rôles pour apprendre à reconnaître les émotions et pensées des autres ainsi que l'importance d'écouter et de poser des questions aux autres durant les conversations.

  • Pour aider Sylvie à développer une meilleure posture et la capacité de rester assise aux repas et dans la classe; l'ergothérapeute l'aide à surmonter différents défis sur des équipements suspendus et un gros ballon suisse.

  • Gabriel a 15 ans et son ergothérapeute l'aide à mieux comprendre, accepter, valoriser et à se responsabiliser face à ses différences.

Comment choisir un ergothérapeute?

Le parcours éducatif de l'ergothérapeute est très vaste parce que les ergothérapeutes œuvrent dans de nombreux domaines de la santé mentale et physique et avec de nombreuses clientèles (ex. enfants, adultes, personnes âgées). Les ergothérapeutes reçoivent une formation de base en pédiatrie avant leur graduation. Ainsi, si comme parent vous cherchez des services dans le secteur privé, il est recommandé de vérifier l'expérience spécifique en pédiatrie, en autisme ainsi que dans le domaine relié aux besoins de votre enfant (ex. alimentation) de l'ergothérapeute qui vous offre des services afin de faire le meilleur choix.

De plus, vous serez peut-être intéressé à vérifier la stabilité de l'ergothérapeute dans son milieu de travail (ne prévoit pas changer d'emploi au cours de la même année où vous débuterez le suivi) si vous souhaitez une implication de l'ergothérapeute auprès de votre famille à long terme.

Enfin, la proximité de votre domicile est également à considérer (pour ne pas épuiser votre enfant durant le transport et réduire sa disponibilité à l'intervention).

 

.
R
echerche et rédaction : Josiane Caron Santha, ergothérapeute
Dernière mise à jour : 14/02/2017 6:07 PM

 

 

MERCI À NOS PARTENAIRES MAJEURS !  :