Quelles sont les causes de l'autisme ?

Quelles sont les causes de l'autisme (TSA) - Trouble du spectre de l'autismeLes causes de l'autisme sont encore mal connues. Mais la recherche nous fournit peu à peu certaines réponses. Nous savons entre autres que tout comme il n’y a pas seulement un type d’autisme, il n’y a pas de cause unique.

Nous savons également que l’autisme n’est pas une maladie, mais une condition neurodéveloppementale qui ne se guérit pas. La personne se situant sur le spectre autistique évoluera avec cette condition toute sa vie.

Précisons cependant qu'il s'agit probablement d'une combinaison de différents facteurs encore mal définis.

De toutes les pistes à l'étude, trois se démarquent et pourraient être associées à l'autisme :

La piste génétique mettant en cause une prédisposition génétique qui stipule que dans une même famille, il est possible de retrouver plusieurs personnes se situant à divers niveaux sur le spectre autistique.

La piste neurobiologique selon laquelle cette condition proviendrait du système nerveux central. Nous savons maintenant que les enfants et les adultes autistes présentent un excédent de synapses dans le cerveau qui est dû à un ralentissement d'un processus normal d'élimination au cours du développement.

La piste environnementale selon laquelle l'autisme découlerait d'une agression précoce provenant de facteurs environnementaux (pollution, agents infectieux, métaux lourds, etc.) Cette piste semble vouloir démontrer que l’enfant serait normal à la naissance, mais qu’un ou plusieurs éléments déclencheraient l’autisme chez lui. (Source : FQA)

 

La piste neurobiologique et la surabondance de synapses

Les causes du trouble du spectre de l'autisme (TSA) - La piste neurobiologique et la surabondance de synapsesSelon les travaux d'une équipe de neuroscientifiques du Centre médical de l’université Columbia, l'autisme serait dû à une surabondance de synapses dans le cerveau causé par un ralentissement d'un processus normal d'élimination au cours du développement. Parce que les synapses sont les points de connexion où les neurones (cellules nerveuses) communiquent entre eux, cet excédent peut avoir des effets profonds sur les fonctions du cerveau.

Au cours du développement d’un enfant neurotypique, une grande quantité de synapses est formée dans la petite enfance, en particulier dans le cortex, une région impliquée dans l'autisme.

Celles-ci étant devenue inutiles l’enfant ayant fait certains apprentissages, environ la moitié de ces synapses corticales ont été éliminées à la fin de l’adolescence de manière à ce que ses différentes parties puissent se développer sans être submergées par un excès de signaux qui créent une confusion.

L'équipe dirigée par le professeur en neurobiologie David Sulzer a également découvert des biomarqueurs et des protéines dans le cerveau des enfants et adolescents autistes qui indiquent un dysfonctionnement du mécanisme d'élimination des cellules endommagées et vieillissantes, appelé autophagie.

Sans cela, l'élagage (élimination) des synapses ne peut se produire, ce qui signifie qu’il y a beaucoup moins d’élimination des connexions synaptiques devenues inutiles, de plus, certaines de celles qui sont gardées ne sont parfois pas les mêmes et l’organisation des neurones est différente de chez les enfants neurotypiques.

Cette surabondance de synapses accroît également le risque d'épilepsie vu qu'il y a plus de signaux électriques dans le cerveau.

Comme le mentionne Isabelle Soulière, neuropsychologue auprès des enfants autistes depuis 15 ans, c’est un processus qui s’enclenche lorsque l’enfant avait à peine quelques mois de vie, un processus probablement programmé dans ses gènes et qui est irréversible.

 

 

 

.
R
echerche et rédaction : Aube Labbé
Dernière mise à jour : 23/01/2017 2:47 PM

Quelles sont les causes de l'autisme ? - Trouble du spectre de l'autisme (TSA)

 

 

MERCI À NOS PARTENAIRES MAJEURS !  :