Comment diagnostique-t-on le trouble du spectre de l'autisme ?

Comment diagnostique-t-on le trouble du spectre de l'autisme ?Actuellement, nous ne disposons d'aucun test médical capable de diagnostiquer l'autisme. Au lieu de cela, des psychiatres et des psychologues spécialement formés administrent des évaluations comportementales spécifiques à l'autisme qui comprennent entre autres L’ADOS-2 et observent la personne dans des contextes différents.

Souvent, les parents sont les premiers à remarquer que leur enfant présente des comportements inhabituels comme certaines particularités au niveau du contact visuel, ou qu'il ne répond pas à son nom, ou encore qu'il semble jouer d'une façon inhabituelle. Pour une description des indicateurs de l'autisme, voir la section dédiée aux signes de l'autisme.

Le M-CHAT-R (Modified Checklist for Autism in Toddlers - Revised) est une liste de questions informatives à propos de votre enfant. Les réponses indiquent si ce dernier doit être redirigé vers un spécialiste du développement, un neurologue, un psychiatre ou un psychologue pour une évaluation plus poussée (Passez le M-CHAT-R ici).

Nous encourageons les parents à faire confiance à leur instinct et à trouver un médecin qui prendra le temps de les écouter pour ensuite diriger leur enfant vers les bons spécialistes.

De la naissance jusqu'à l'âge de 36 mois, lors des visites médicales, chaque enfant devrait être examiné afin de s'assurer qu'il se développe adéquatement. Lorsque le développement semble inadéquat ou que le parent soulève des doutes sur ce dernier, le médecin doit référer l'enfant à un spécialiste du développement et de l'intervention précoce. Ces évaluations devraient inclure des tests d'audition ainsi que la passation d'un outil de dépistage spécifique à l'autisme comme le M-CHAT.

Une évaluation en autisme implique une équipe pluridisciplinaire de spécialistes, dont un pédiatre, un psychologue, un orthophoniste et un ergothérapeute. Les tests génétiques ainsi que le dépistage de problèmes médicaux associés tels que les troubles du sommeil et l'épilepsie peuvent également être recommandés.

Parfois, le trouble du spectre de l'autisme (TSA) est diagnostiqué plus tard dans la vie, souvent en raison de difficultés au niveau des apprentissages, des relations sociales ou de difficultés émotionnelles. Comme pour les jeunes enfants, le diagnostic des adolescents et des adultes implique une observation personnelle et un entretien avec un spécialiste qualifié.

Généralement, un diagnostic apporte un soulagement aux personnes qui ont longtemps lutté avec des difficultés sociales sans comprendre la source de ces difficultés. Ce dernier peut également leur ouvrir l'accès à des thérapies et des technologies d'assistance qui peuvent améliorer leur fonctionnement dans leurs zones de défis et de difficultés et ainsi, améliorer leur qualité de vie.

 

 

.
Recherche et rédaction
:
 Aube Labbé
Dernière mise à jour : 23/01/2017 3:48 PM

Comment diagnostique-t-on le trouble du spectre de l'autisme ? - Trouble du spectre de l'autisme (TSA)

 

 

MERCI À NOS PARTENAIRES MAJEURS !  :