Glossaire

Glossaire en autisme TSA

Nous sommes conscients qu'on peut se perdre rapidement avec tous ces termes qui sont utilisés pour parler des conditions du spectre de l'autisme (TSA) et des différentes différences. C'est pourquoi nous vous offrons ce petit glossaire que nous continuons à bonifier.

A

ADOS (Échelle d'observation pour le diagnostic de l'autisme)

L'échelle d'observation pour le diagnostic de l'autisme (ADOS - Autism Diagnostic Observation Schedule) est l’instrument considéré comme la norme de référence actuelle pour le diagnostic des TSA et devrait être intégré dans l’évaluation de l’enfant, parallèlement aux informations provenant des parents. Bien qu’un diagnostic de TSA n’est pas nécessaire pour obtenir une intervention, dans certains endroits les différences entre les services offerts aux enfants avec et sans un diagnostic de TSA peuvent être énormes. Une fois qu’un enfant reçoit une évaluation diagnostique et que leur admissibilité aux services soit déterminée, les évaluations supplémentaires peuvent être complétées afin de mieux comprendre les forces et les besoins de l'enfant afin de planifier des stratégies et des objectifs pour l’intervention.

 

Âge chronologique et âge mental

L’âge chronologique est l’âge réel de la personne. L’âge mental est l’âge qui correspond à son niveau de développement intellectuel. Ces deux mesures ne correspondent pas toujours.

 

Analyse comportementale appliquée (ACA)

L’ACA fait appel à des principes scientifiques liés à l’apprentissage et au comportement, avec pour objectif de consolider les schémas comportementaux utiles et de réduire ceux qui sont problématiques.

 

Attention conjointe

L’attention conjointe est une coordination de l’attention entre deux personnes et un objet ou un événement. À travers cette relation, les deux parties sont conscientes du pôle d’attention de l’autre. Par exemple, par son regard, une mère attire l’attention de son enfant sur les canards de l’étang.

 

Autonomie

L’autonomie est la capacité à se prendre en charge, sans être dépendant d'autrui. Il s’agit de la capacité à décider et à réaliser diverses activités de la vie quotidienne (au niveau de son hygiène, de ses déplacements, de ses loisirs, etc.). Être autonome donne une meilleure image de soi, une meilleure qualité de vie et facilite son intégration sociale et professionnelle.

 

Contenu

Contenu

Contenu

Contenu

Contenu

Contenu

Contenu

Contenu

Sources

[1] Ontario ministry of children and youth services <http://www.children.gov.on.ca/htdocs/English/specialneeds/autism/aprk/glossary.aspx>

[2] Autism Speaks Canada <http://fr.autismspeaks.ca>

[3] Participate <http://www.participate-autisme.be>

Contenu

 

 

 

 

Balbutiement

Dès l'âge de six à neuf mois, un enfant commence généralement à vocaliser des combinaisons consonne-voyelle répétées, comme « ba ba ba, » « da da da », qu'on appelle le balbutiement. Quand le développement vocal continue, les sons de balbutiement prennent les caractéristiques du langage adulte, même si l’enfant n’a pas nécessairement de signification réfléchie à l'esprit. Le balbutiement précède le langage puis est nécessaire dans le processus de l'apprentissage du langage.

 

Catatonie

La catatonie est un syndrome psychiatrique s'exprimant à la fois dans la sphère psychique et motrice. Elle constitue notamment une forme d'expression de la schizophrénie (schizophrénie hébéphrénocatatonique). C'est une « forme de schizophrénie caractérisée par des périodes de passivité et de négativisme alternant avec des excitations soudaines

 

Cognitif

Relatif à la connaissance. En psychologie, on distingue différentes fonctions cognitives comme la perception, le raisonnement ou encore la mémorisation.

 

Cohérence centrale

C’est la capacité qu’a un individu à traiter les informations d’une façon globale et à les interpréter de manière cohérente. Les personnes avec autisme semblent manquer de cohérence centrale. Elles se focalisent souvent sur des stimulis non pertinents qui ne leur permettent pas de comprendre les situations de façon adéquate.

 

Communication

La communication est l’utilisation de comportements non-verbaux (gestes, posture corporelle, expression du visage, regard des yeux) et verbaux (parole ou langage parlé) pour partager des idées, échanger des informations et réguler les interactions sociales.

 

Communication unilatérale

C’est une communication qui ne va que dans un seul sens :

  • l’émetteur fait passer un message à un récepteur, mais celui-ci ne réagit pas.

  • l’émetteur fait passer un message sans attendre de réponse du récepteur.

 

Comportements non-verbaux

Les comportements non-verbaux sont les choses que les gens font afin de transmettre ou d'échanger des informations, ou d'exprimer des émotions sans utiliser des mots. On compte parmi les comportements non-verbaux: le regard des yeux (regarder le visage des autres pour voir ce qu'ils regardent et pour signaler un intérêt à interagir), les expressions du visage (les mouvements du visage pour exprimer les émotions et communiquer non-verbalement avec les autres), les postures du corps (les mouvements et le positionnement du corps par rapport aux autres) et les gestes (les mouvements de main et de tête pour signaler quelque chose tels que: donner, tendre la main, saluer, pointer du doigt ou secouer la tête). Lors de la première année de vie, les enfants apprennent à coordonner les comportements non-verbaux afin de réguler les interactions sociales qui leur permet d'utiliser leurs yeux, leur visage, leur corps et leurs mains ensemble pour interagir. En même temps, les enfants apprennent à lire ou à comprendre les comportements non-verbaux des autres. Par exemple, ils apprennent à suivre le regard pour voir ce que quelqu'un d’autre regarde, à comprendre si les autres sont heureux, tristes ou en colère de par leur visage ou le ton de leur voix, ou à regarder ce que quelqu'un d'autre pointe du doigt. Avant d'apprendre à parler, les enfants s'expriment par des comportements non-verbaux à tour de rôle lors d'une interaction ou un échange.

 

Compulsions

Les compulsions sont des comportements répétitifs intentionnels qui suivent des règles précises, tels que le nettoyage, la vérification ou le fait de compter. Chez les jeunes enfants, une tendance à avoir des intérêts restreints peut être un signe précoce de compulsions.

Termes connexes: Tendance à avoir des intérêts restreints, Obsessions

 

Contrôle des impulsions

Capacité à gérer certaines impulsions, excitations ou comportements.

 

Diagnostic

Vu qu’il n’y a aucun moyen biologique de confirmer un diagnostic de TSA jusqu'à présent, le diagnostic doit reposer sur l’observation des caractéristiques comportementales dans le cadre du DSM-IV-TR® . L'échelle d'observation pour le diagnostic de l'autisme (ADOS - Autism Diagnostic Observation Schedule) est l’instrument considéré comme la norme de référence actuelle pour le diagnostic des TSA et cet outil devrait être intégré dans l’évaluation de l’enfant, parallèlement aux informations provenant des parents. Un diagnostic devrait inclure des informations sur l’histoire médicale et le développement de l’enfant, les activités et les comportements actuels. Il se fait souvent par une équipe inter - ou multi - disciplinaire de professionnels provenant de plusieurs spécialités différentes. Ces équipes comprennent habituellement au moins un médecin, par exemple un neurologue, psychiatre ou pédiatre du développement ; un psychologue spécialisé dans le développement de l’enfant ; un orthophoniste ; un ergothérapeute et/ou physiothérapeute ; un travailleur social ; et un éducateur spécialisé. Bien qu’un diagnostic de TSA n’est pas nécessaire pour obtenir une intervention, dans certains endroits les différences entre les services offerts aux enfants avec et sans un diagnostic de TSA peuvent être énormes. Une fois qu’un enfant reçoit une évaluation diagnostique et que leur admissibilité aux services soit déterminée, les évaluations supplémentaires peuvent être complétées afin de mieux comprendre les forces et les besoins de l'enfant afin de planifier des stratégies et des objectifs pour l’intervention.

 

Diététiste

Spécialiste formé(e) en alimentation et en nutrition qui possède l’expertise nécessaire pour transposer des informations scientifiques, médicales et nutritionnelles dans des régimes thérapeutiques pratiques et des plans alimentaires individualisés. Les diététistes travaillent avec divers professionnels de la santé, comme des médecins et des travailleurs sociaux pour gérer la nutrition dans le cadre de la promotion de la santé, la prévention des maladies et le traitement des maladies chroniques ou de courte durée.

 

DSM (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux)

 

Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, est un manuel largement utilisé par les professionnels médicaux lors du diagnostic et de la classification des troubles mentaux et du développement. C'est un ouvrage de référence publié par la Société américaine de psychiatrie (APA) qui énumère les critères ou caractéristiques d'une multitude de troubles.

 

Dyscalculie

Trouble sévère dans les apprentissages numériques, sans atteinte organique, sans troubles envahissants du développement et sans déficience mentale.

 

Dyslexie

Retard dans l'apprentissage de la lecture et de l'orthographe, en l'absence de déficience intellectuelle.

Les enfants dyslexiques ont tendance à confondre les signes, les symboles et les syllabes.

 

Dysorthographie

Dysfonctionnement de l'écriture dû à un trouble d'apprentissage persistant de l’acquisition et de la maîtrise de l'orthographe, également appelé trouble de l'acquisition de l'expression écrite (altération de l'écriture spontanée ou de l'écriture sous dictée). La dysorthographie apparaît chez un enfant qui ne présente pas par ailleurs de déficit intellectuel, sensoriel ou de trouble majeur de la personnalité et qui est normalement scolarisé (la dysorthographie est souvent liée à la dyslexie.)

 

Dyspraxie

Altération de la capacité à exécuter de manière automatique des mouvements déterminés, en l'absence de toute paralysie ou parésie des muscles impliqués dans le mouvement.

 

Écholalie

C’est la répétition littérale de mots ou de phrases. On distingue l’écholalie immédiate de l’écholalie différée. Dans l’écholalie immédiate, la personne répète directement ce qu’elle vient d’entendre. Dans l’écholalie différée, les mots ou les phrases peuvent être répétés après un laps de temps assez long.

 

Éducateur ou éducatrice de la petite enfance

Professionnel ou professionnelle capable d’évaluer les besoins de développement des enfants et de concevoir un curriculum qui les aide à progresser dans leur développement dans un cadre sain sur les plans émotionnel et social.

 

Éducation de l’enfance en difficulté

Programme éducatif fondé sur les résultats d’un examen et d’une évaluation continus de l’élève. Il comprend le plan d’enseignement individualisé de l’élève, qui fixe des objectifs spécifiques et détaille les services éducatifs répondant aux besoins de l’élève en difficulté.

 

Égocentrique

Une attitude égocentrique consiste à voir le monde de son seul point de vue. C’est une tendance à se référer essentiellement à soi-même (à ses idées, ses comportements, ses jugements …). Égocentrique n'est pas un synonyme d'égoïste.

 

Élève en difficulté

Élève susceptible de bénéficier d’un placement dans un programme d’éducation de l’enfance en difficulté en raison d’anomalies de comportement, d’ordre intellectuel, d’ordre physique ou associées.

 

Empathie

Être empathique c’est être capable de comprendre les émotions et les sentiments d’une autre personne (capacité à se mettre à la place de l’autre) sans les ressentir soi-même (dans ce cas, il s’agit plutôt de ‘sympathie : sentir avec’).

 

Épilepsie

C’est un trouble de la fonction cérébrale caractérisé par des crises périodiques et imprévisibles qui se manifestent lorsque l’activité électrique coordonnée des cellules nerveuses est dérangée. La décharge chaotique des signaux électriques conduit généralement à une perte de contrôle des mouvements du corps et/ou entraîne des modifications sensorielles.

 

Équipe multidisciplinaire

Équipe constituée de personnes dotées de compétences et de connaissances spécialisées touchant différents domaines et spécialités.

 

Ergothérapeute

Professionnel ou professionnelle de la santé aidant les individus à apprendre ou à réapprendre à gérer les activités quotidiennes importantes pour eux, par exemple prendre soin de soi et d’autrui, s’occuper de son foyer, effectuer des travaux rémunérés ou non et pratiquer des loisirs.

 

États mentaux

Ce sont les intentions, les croyances, les sentiments, les conceptions, les idées, les opinions, les pensées, la connaissance et les désirs.

 

Expression faciale

Les expressions faciales sont des mouvements du visage qui expriment les émotions et communiquent avec les autres. Cest un comportement non verbal utilisé pour transmettre ou échanger des informations ou exprimer ses émotions sans utiliser de mots.

 

Gestuelle

La gestuelle comprend des mouvements de main et de tête, utilisés pour signaler à quelqu'un dautre, comme pour donner, tendre la main, saluer, pointer, ou hocher la tête. Cest un comportement non verbal utilisé pour transmettre ou échanger des informations ou exprimer ses émotions sans utiliser de mots.

 

Histoire sociale ou scénario social

Approche consistant à décrire une situation, une aptitude ou un concept avec des mots faisant écho à des repères sociaux pertinents, des perspectives et des réactions courantes dans un style et un format définis spécifiquement.

 

Hypersensibilité

L'hypersensibilité est une sensibilité accrue anormale ou une réaction démesuréà un stimulus sensoriel. Il sagit de l’état de se sentir dépassé par ce que la plupart des gens considèrent un stimulus courant ou ordinaire au niveau de la vue, du son, du goût, du toucher ou de l'odorat. Plusieurs enfants autistes sont hyperréactifs aux informations sensorielles et peuvent présenter une attitude défensive sensorielle qui provoque une forte réponse négative à leur surcharge, par exemple de crier au bruit dun téléphone. Une attitude défensive tactile est un mécanisme de défensive sensorielle spécifique qui est une forte réponse négative au toucher.

 

Hypersensibilité sensorielle

L'hypersensibilité sensorielle est une sensibilité accrue anormale ou une réaction démesuréà un stimulus sensoriel. Il sagit de l’état de se sentir dépassé par ce que la plupart des gens considèrent comme étant un stimulus courant ou ordinaire au niveau de la vue, du son, du goût, du toucher ou de l'odorat. Plusieurs enfants autistes sont hyperréactifs aux informations sensorielles et peuvent présenter une attitude défensive sensorielle qui provoque une forte réponse négative, par exemple le fait de crier au bruit dun téléphone.

 

Hyposensibilité

L'hyposensibilité est linsensibilité anormale ou un manque de réactivité à linformation sensorielle, c'est à dire que l'enfant ne répond pas à la stimulation sensorielle car le cerveau omet d'enregistrer les stimuli entrants. Un enfant qui peut paraître sourd, mais dont on a déterminé que son ouïe est normale, est hyporéactif. Un enfant qui est hyporéactif aux informations sensorielles peut manifester une grande tolérance à la douleur, des comportements de recherche sensorielle, des envies de sensations et peut agir de manière agressive, ou maladroitement.

 

Image clinique

C’est l’ensemble des caractéristiques observables qui révèlent la présence d’un trouble ou d'une maladie. L’image clinique d’un rhume par exemple, ce sont des yeux larmoyants, une toux, un nez bouché, une diminution du goût et de l’odorat.

 

Intelligence émotionnelle

Capacité d’un individu à comprendre les émotions et à raisonner à leur propos, à les utiliser pour étayer sa réflexion et à les réguler de manière consciente.

 

ICI (Intervention comportementale intensive)

L’ICI correspond à une application intensive de l’analyse comportementale appliquée (ACA) conçue spécifiquement pour les enfants autistes, dans le cadre de laquelle les enfants reçoivent de 20 à 40 heures d’intervention par semaine auprès d’un thérapeute qui travaille de façon individuelle avec l’enfant ou en petit groupe. L’intervention a pour but d’améliorer la trajectoire de développement de l’enfant ou son rythme d’apprentissage.

 

Jeu fonctionnel

Le jeu fonctionnel est lorsqu'un enfant utilise des objets avec l'usage approprié ou habituel, comme faire rouler une petite voiture jouet ou une balle, de remuer avec une cuillère, ou de brosser les cheveux de sa poupée avec une brosse.

 

Jeu symbolique

Le jeu symbolique est synonyme du jeu de « faire semblant ». Par exemple, un enfant fait semblant qu’un objet est quelque chose d’autre, ou il imagine que quelque chose d’absent est présent, ou bien encore il donne des qualités imaginaires à un objet. Par exemple, un enfant fait semblant qu’il est pilote d’avion ; un enfant utilise un cube et le fait rouler comme si c’était une voiture.

 

Langage expressif

Le langage expressif est lutilisation du comportement verbal, ou du langage, afin de communiquer des pensées, des idées et des sentiments avec les autres. Le langage implique lapprentissage de plusieurs niveaux de règles - la combinaison des sons pour former des mots, d'utiliser la signification ordinaire des mots, la combinaison de mots pour former des phrases et d'utiliser des mots et des phrases en suivant les règles de conversation. Le langage expressif est la capacité de produire ou de dire des mots et des phrases.

 

Langage idiosyncratique

Le langage idiosyncratique désigne une langue avec des significations privées ou qui ont un sens uniquement pour ceux qui connaissent la situation à lorigine de lexpression.

 

Langage répétitif

Les enfants autistes qui apprennent à parler utilisent habituellement un langage répétitif. Le langage répétitif désigne l'action de répéter la même phrase ou le même mot à plusieurs reprisés ou d'amener le même sujet à plusieurs reprises comme si l'enfant devient « coincé », lorsque ce nest plus approprié.

 

Maladies ou troubles métaboliques

Le métabolisme est l’ensemble des réactions chimiques dans le corps qui permettent son bon fonctionnement (se développer, se réparer, produire, éliminer de l’énergie …). Ces réactions chimiques s’effectuent à l’aide d’enzymes (molécules) spécifiques. Une maladie métabolique est une maladie dans laquelle certaines réactions chimiques sont perturbées par l’absence ou le manque d’une enzyme.

 

DSM (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux)

Le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux, est un manuel largement utilisé par les professionnels médicaux lors du diagnostic et de la classification des troubles mentaux et du développement. C'est un ouvrage de référence publié par la Société américaine de psychiatrie (APA) qui énumère les critères ou caractéristiques d'une multitude de troubles.

 

Motricité

On distingue la motricité globale et la motricité fine. La motricité globale désigne les capacités qui nécessitent la coordination de grands groupes musculaires, comme le fait de courir, de sauter ou de grimper. La motricité fine exige la coordination de groupes de muscles plus petits pour des tâches comme s’habiller, manger ou dessiner.

 

Neurologie
La neurologie étudie les interactions entre le cerveau, les nerfs, la mœlle épinière et les muscles. - See more at: http://www.participate-autisme.be/go/fr/glossary.cfm#sthash.IbQ0uFCx.dpuf

 

Neurologue

Médecin spécialisé dans le système nerveux. Les neurologues pédiatres peuvent évaluer votre enfant à la recherche de troubles cognitifs, comportementaux et développementaux.

 

Neurotypique

Qui ne présente pas de trouble du spectre autistique.

 

Obsessions

Les obsessions sont des pensées répétitives qui sont persistantes et intrusives. Chez les jeunes enfants, des préoccupations avec des types d'objets ou dactions spécifiques peuvent désigner un signe précoce dune obsession.

 

Orthophoniste

Professionnel ou professionnelle autonome qui possède une expertise concernant le développement normal et les troubles de communication et de déglutition ainsi qu’une connaissance de l’évaluation et de l’intervention dans ces domaines.

 

Pédiatre spécialisé dans le développement

Médecin qui a suivi une formation spécialisée en pédiatrie et une formation supplémentaire en pédiatrie du développement, et qui possède une expérience dans ce dernier domaine. Cette sous-spécialité de la pédiatrie met l’accent sur la consultation concernant la croissance et le développement normaux, le comportement durant l’enfance et le développement dans le contexte d’une maladie chronique.

 

Physiothérapeute

Professionnel ou professionnelle qui travaille avec des individus de tout âge pour évaluer la fonction physique et soutenir l’acquisition, le maintien ou la restauration de certaines capacités physiques.

 

Plan d’enseignement individualisé (PEI)

Plan écrit décrivant le programme d’enseignement et/ou les services à l’enfance en difficulté requis par l’élève, fondé sur une évaluation globale des points forts et des besoins de l’élève, c’est-à-dire les points forts et les besoins qui ont une incidence sur la capacité de l’élève d’apprendre et de démontrer son apprentissage.

 

Pointer du doigt

On distingue deux types de pointage : le pointage proto-impératif et le pointage proto-déclaratif. Tandis que le premier se situe plus dans le cadre d'une demande, le second signale son intérêt, pour attirer l'attention d'un autre vers lobjet en question afin d'y passer un commentaire ou partager son intérêt. La capacité de faire des gestes de pointage en général se développe vers l’âge de 12 mois.

 

Pragmatique

La pragmatique est l'étude et l'utilisation du langage en fonction du contexte. Par exemple, lorsque l'enseignant pose une question, les informations pragmatiques consistent à savoir que l’on doit lever le doigt, attendre que l’enseignant nous donne la parole, formuler la réponse en fonction de la question et de la personne à qui on s’adresse, etc.

 

Prise de perspective

C’est la capacité à comprendre le point de vue d’une autre personne. Par exemple, lorsque deux personnes sont assises l’une en face de l’autre, prendre la perspective de l’autre, c’est savoir que l’autre ne voit pas la même chose que soi.

 

Problèmes de généralisation

Difficultés à passer du particulier au général. Ce qui est appris dans une situation d’apprentissage n’est pas appliqué dans un autre contexte ou difficilement.

 

Processus de communication

La communication est un processus par lequel un émetteur transmet un message (faire une demande, donner une information, exprimer une émotion, etc.) à un récepteur dans un but bien précis. La communication implique qu’il y ait un échange entre au moins 2 personnes. Elle peut être verbale (le langage) ou non verbale (gestes, expressions émotionnelles, utilisation d’images …). La communication met en oeuvre différents processus : avoir de l’initiative pour communiquer, attirer l’attention du récepteur, commencer à émettre son message, s’arrêter, etc.

 

Programme de soutien en milieu scolaire

Programme qui met des conseils scolaires en communication avec des conseillères et conseillers en troubles du spectre autistique afin d’aider le personnel des écoles à faciliter l’apprentissage des enfants autistes et à répondre à leurs besoins sociaux.

 

Proprioception

La proprioception, c'est la capacité à percevoir notre corps et à recueillir des informations sur la statique, l'équilibre, les déplacements à partir des os, des muscles et des articulations.

 

Prosodique

La prosodique désigne le rythme et la mélodie de la langue parlée, exprimée par le biais de cadence, de ton, d'accent, d'inflexion ou dintonation. Les enfants atteints de TSA peuvent varier entre navoir aucun langage fonctionnel 

 

Psychologues

Professionnels spécialisés dans l’évaluation, le traitement et la prévention des troubles comportementaux et mentaux. Ils établissent des diagnostics pour les troubles et les anomalies de la personnalité ou d’ordre neuropsychologique, psychotique ou névrotique.

 

Réaction émotionnelle

Ensemble des réactions physiologiques, comportementales et cognitives qu’une personne est amenée à vivre (comme la joie, la peur, la colère, etc.) dans une situation.

 

Régulation émotionnelle

La régulation émotionnelle est la capacité de lenfant à remarquer et répondre aux entrées sensorielles internes et externes, et d'ajuster ensuite ses émotions et son comportement aux exigences de son entourage. 

 

Résilience

Capacité à accepter les difficultés et à les surmonter en s'appuyant sur certaines ressources.

 

Résistance au changement

L'insistance sur la constance désigne une adhésion stricte à une routine ou une activité exercée de manière spécifique, qui deviendrait alors un rituel ou une routine non-fonctionnelle.

 

Retard mental ou déficience intellectuelle

Limitation dans le fonctionnement intellectuel qui induit des limites dans l’adaptation sociale. Le quotient intellectuel (QI) est plus bas que la moyenne (un QI en dessous de 70). On distingue divers degrés de déficience intellectuelle : légère, moyenne, grave ou profonde.

 

Routines et rituels

Il s’agit des comportements particuliers et répétitifs.

 

Scénario social ou histoire sociale

Approche consistant à décrire une situation, une aptitude ou un concept avec des mots faisant écho à des repères sociaux pertinents, des perspectives et des réactions courantes dans un style et un format définis spécifiquement.

 

Sémantique

Signification des mots.

 

Sensibilité tactile

Sensibilité à divers types de contact physique (par exemple accolade) et/ou textures (notamment des textiles d’habillement donnés).

 

Soins personnels

Tâches quotidiennes effectuées sans l’aide de professionnels et qui touchent notamment la toilette et l’hygiène, l’apparence, la propreté, l’alimentation et l’habillement.

 

Stéréotypies motrices

C’est la répétition incessante des mêmes mouvements (se balancer, tourner sur soi-même, secouer ses mains…).

 

Stimulus (pluriel : stimuli)

Un stimulus est une information qui parvient à notre cerveau via nos sens. Le stimulus peut être interne (la température du corps, la faim, la douleur) ou externe (une image, la lumière, un son, une odeur, etc.). Ce terme désigne également tout ce qui est susceptible de provoquer un changement de comportement chez un organisme vivant (par exemple : voir le feu d’un carrefour devenir rouge et arrêter sa voiture).

 

Symptôme

Un symptôme est une caractéristique externe d’un trouble ou d’une maladie. Par exemple, l’écholalie est un des symptômes de l’autisme.

 

Syndrome du X-fragile

Le syndrome du X-fragile est un trouble du développement génétique, caractérisé par la présence de problèmes de comportement et un retard mental modéré. Ce syndrome est perceptible sur le plan physique : le visage est relativement allongé, les oreilles sont grandes et le menton prononcé. Ce syndrome est plus présent chez les hommes que chez les femmes.

 

TDAH
C’est l’abréviation utilisée pour les personnes présentant un trouble de l’attention avec hyperactivité. Ce trouble du développement se caractérise par une concentration limitée, de l’impulsivité et/ou de l’hyperactivité. Beaucoup d’enfants présentent naturellement ces caractéristiques. Mais en présence de TDAH, elles constitueront une entrave au développement (scolaire, social et professionnel) et elles seront observées dans différents milieux, comme l’école et la maison.

 

TEACCH

Treatment and Education of Autistic and related Communication Handicapped Children en français Traitement et éducation pour enfants avec autisme et de troubles apparentés de la communication.

Le programme TEACCH, développé par Eric Schopler et ses collaborateurs aux États-Unis, est spécialement conçu pour répondre aux besoins des personnes avec autisme et de leur famille.

L’objectif général est de permettre à la personne avec autisme de s’insérer dans son environnement naturel afin de favoriser son autonomie. La structuration visuelle de l’espace, du temps, de la façon de travailler et des activités est régulièrement développée et adaptée aux besoins de la personne, tout en veillant à la rendre compatible avec le style de vie de la famille.

 

Transition

Chacun de nous effectue quotidiennement des transitions d’une activité à l’autre et d’un lieu à l’autre. Il peut s’agir de changer de salle de classe à l’école, d’aller de l’école à la maison ou d’éteindre la télévision pour passer à table.

 

Travailleuse sociale ou travailleur social

Les travailleuses et travailleurs sociaux aident les particuliers, les familles et les collectivités à résoudre les problèmes qui les touchent au quotidien. Les travailleuses et travailleurs sociaux aident à identifier l’origine du stress ou de la difficulté, effectuent des évaluations, règlent des conflits par la médiation, offrent diverses formes de counseling et de thérapie, et aident les gens à acquérir des habiletés d’adaptation et à trouver des solutions efficaces à leurs problèmes.

 

Trouble envahissant du développement

Le terme envahissant fait référence à l’aspect profondément pénétrant d’un trouble dans de nombreux domaines du développement. La présence d’un trouble envahissant du développement ne permet pas à l'enfant de se développer de la même manière que les enfants de son âge.

 

 

MERCI À NOS PARTENAIRES MAJEURS !  :